Archives pour la catégorie Le graphique du jour

22%

irwin

22%, c’est le taux moyen de protection douanière qui prévalait en 1947, au moment des premières négociations commerciales entre pays industrialisés au sein du GATT.

Ce taux, reconstitué par Bown et Irwin,  est très en deçà des mythiques 40% sur lesquels on s’accordait jusqu’ici.

Le travail des deux économistes montre qu’au sortir de la seconde guerre mondiale,  les frontières commerciales étaient moins hermétiques qu’on ne l’imaginait et que le rythme de réduction des barrières tarifaires, entre 1947 et 2014,  fut plus régulier que le proclame la « légende » du GATT.

Le graphique du jour

IMG_4268.JPG

La France n’est pas très loin de l’équilibre budgétaire structurel. Cela signifie que les efforts assez considérables qui ont été imposés à la population ont porté leur fruit. Cela signifie également que le déficit budgétaire dont on nous rebat les oreilles est le résultat de la récession. Le Gouvernement ne communique pas sur ces chiffres, c’est bien dommage pour lui, car ils pourraient être utiles pour redonner la confiance, contredire le populisme droitier et justifier le retour à une politique budgétaire moins austère.

Source: Natixis

La crise ne rend pas les riches plus riches et les pauvres plus pauvres, sauf en France

IMG_3205.PNG

Une note de l’OCDE (juin 2014), qui couvre la période 2007 2011, compare l’évolution du revenu disponible des 10% les plus pauvres à celle des 10% les plus riches.

Les 33 pays se répartissent en 4 catégories:

-15 pays dans lesquels les plus riches et les plus pauvres ont trinqué de concert. Il s’agit des pays que la récession a affectés le plus durement (Grèce, Irlande, Espagne).

-9 « rescapés » de la crise, dans lesquels riches et pauvres ont progressé simultanément, dont la Pologne, le Chili et l’Autriche.

-5 pays dans lesquels les plus pauvres ont amélioré leur sort, tandis que les plus riches buvaient plus ou moins la tasse. Le plus exemplaire est la Belgique.

-4 pays dans lesquels les riches se sont enrichis tandis que les plus pauvres s’appauvrissaient. Curieusement, c’est en France que le phénomène anti-redistributif a été le plus net. En effet, le revenu après impôt des plus riches a progressé de 2% par an (ce qui est mieux qu’aux Etats-Unis), tandis que celui des plus modestes perdait annuellement 1,5%. Cette évolution jette une lumière éclatante sur les dispositions fiscales de l’ère Sarkozy, dont on mesure pleinement la réussite .

Reprise es-tu là?

pm

Le tableau de bord de l’activité industrielle du mois d’octobre 2013 (Ministère du redressement productif) montre que la reprise n’est pas encore là, puisque même l’industrie allemande ne retrouve pas le niveau de production qui était le sien avant la crise.

Complétons ces données.

Si l’industrie ne va pas, alors le commerce international, qui est majoritairement industriel,  ne va pas non plus (Natixis).

Taux de croissance du commerce international
Taux de croissance du commerce international

 

 Le graphique ci-dessous montre la conséquence logique de ce fait:

exportouverture

A l’heure actuelle, ce sont les pays les plus fermés aux échanges (taux d’ouverture faible) qui disposent  de la croissance la plus vive, celle-ci reposant sur le dynamisme du secteur tertiaire et de la construction.