Hors dépenses publiques, le PIB français est revenu à son niveau de 2007

IMG_4142.PNG
Depuis la crise de 2008, l’économie française est tenue à bout de bras par la dépense publique, qui a augmenté de 11% entre 2008 et 2014, tandis que la dépense privée chutait globalement de 1,7%. Hors dépenses publiques, le PIB français est retourné à son niveau de 2007 et continue sa dégringolade (-0,2% au deuxième trimestre 2014).

Ces statistiques passablement alarmantes montrent à quel point le pilotage de la politique budgétaire et fiscale de notre pays est délicat: la vraie rigueur (économies drastiques sur les dépenses sociales et/ou hausse des prélèvements obligatoires) est impossible, à moins de basculer dans la déflation; la relance nous est interdite en raison du niveau jugé trop élevé de notre dette publique et des déficits.

Le Gouvernement n’a d’autre choix que d’arracher un nouveau délai auprès de Bruxelles, ce qui lui permettrait de soulager fiscalement les ménages et de ne pas être obligé d’augmenter la TVA pour financer les allègements de cotisations sociales prévus au titre du « Pacte de Responsabilité ».

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s