Qu’est-ce que le protectionnisme?

IMG_3128.JPG

Le revival des idées protectionnistes, notamment en France, s’effectue dans un climat si passionné et virulent que la subtilité des systèmes de relations internationales s’en trouve masquée.

Il est possible de distinguer 5 systèmes:

– L’autarcie: tendance à l’autosuffisance qui vise à déconnecter le pays du commerce mondial, soit pour lui donner les ressources nécessaires à sa survie en cas de conflit militaire, soit pour développer un mode de production alternatif au capitalisme (Samir Amin, Walden Bello).

-Le mercantilisme non coopératif: interventions publiques dont l’esprit consiste à refuser la réciprocité des échanges et se traduisent par diverses manipulations discriminatoires, monopolistiques et monétaires qui découragent l’importation et promeuvent les exportations. Le mercantilisme tourne le dos à la coopération internationale au nom de la souveraineté et du nationalisme. Certains accusent la Chine, l’Allemagne ou la Russie de se comporter ainsi. Ce mercantilisme rentier ne combat pas la mondialisation, il vise simplement à ne pas en respecter les règles.

-Le protectionnisme: quête d’une forme de justice dans les échanges commerciaux, qui réclame l’octroi de protections temporaires aux industries à venir (protectionnisme éducateur) ou existantes, dans la mesure où elles sont exposées à une concurrence brutale et destructrice (protectionnisme régulateur). Sous sa forme keynésienne, le protectionnisme peut être utilisé comme adjuvant temporaire à une politique de relance de la demande. Donnons en une définition plus détaillée:  » Dans le principe, le protectionnisme est à mi-chemin entre le mercantilisme et le libre-échange. En effet, il ne considère pas l’importation comme un mal en soi. Simplement il considère que l’importation ne doit pas nuire à l’activité nationale. Chaque gouvernement, par un système approprié, doit donc « protéger » son propre marché contre les effets dommageables d’un trafic international débridé. » Gilles Pasqualaggi (Dictionnaire des sciences économiques, 1958).
De nos jours, beaucoup de mercantilistes s’abritent derrière la notion de protectionnisme pour n’obtenir rien d’autre qu’un accroissement des marges des entreprises nationales au détriment du reste du monde.

-Le « mercantilisme éclairé » (expression de Paul Krugman): système coopératif de relations économiques internationales qui vise à la réciprocité des échanges, de sorte que chaque pays accepte d’ouvrir ses marchés en échange du droit d’exporter dans le monde entier et de mécanismes de protection contre la concurrence déloyale (dumping). Les accords du Gatt, mais aussi l’OMC, sont fondés sur ce principe. Dans sa version keynésienne, que les Etats-Unis retoquèrent a Bretton Woods, ce système visait à garantir le plein emploi et prévoyait des sanctions pour les pays agressivement mercantilistes. Ce mercantilisme, comme le protectionnisme véritable, diffère totalement de la perspective nationaliste et agonistique d’un Emmanuel Todd ou d’un Jacques Sapir, qui ne conçoivent pas l’existence d’une société mondial composée de nations en interaction contractuelle. Pour eux, l’emploi, la justice sociale, la réduction des écarts internationaux de développement, importent bien moins que la glorification suspecte de la singularité des nations.

-Le libre-échange unilatéral: ouverture inconditionnelle et permanente des économies à la concurrence extérieure dans l’objectif de valoriser les avantages comparatifs et l’allocation optimale des ressources rares (David Ricardo). Dans sa version néolibérale, le libre-échangisme trouve des vertus à la concurrence déloyale dans la mesure où le consommateur bénéficie de plus bas prix. En pratique, la doctrine libre-échangiste est souvent l’alibi des nations dominantes, qui n’ouvrent leur marché qu’en apparence, afin de mieux s’accaparer les marchés extérieurs.

Une réflexion au sujet de « Qu’est-ce que le protectionnisme? »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s