La France, pays de la modération socio-fiscale

20140807-094109 AM-34869205.jpg

On lit souvent dans la presse financière que le modèle social français serait une relique du temps jadis, le vaisseau fantôme de la devise rousseauiste « liberté, égalité, fraternité ».

Bien évidemment, la vérité ne réside pas plus dans l’exagération des milieux rentiers que dans la déclamation rituelle des principes révolutionnaires.

A ce propos, le graphique de gauche nous montre qu’entre 1985 et 2010, la concentration du revenu disponible en France est restée plutôt stable, ou du moins que la hausse actuelle des inégalités n’a pas (encore) effacé la diminution qui fut obtenue entre 1985 et 1995. En revanche, le caractère relativement égalitaire de notre pays tient un peu du trompe l’oeil puisque les havres de la social démocratie que sont l’Allemagne, la Suède ou la Finlande se rapprochent du degré d’inégalité hexagonal. Ces pays de tradition égalitaire nous rejoignent, plus que nous ne combattons les inégalités.

Le graphique de droite est intéressant pour comparer l’intensité avec laquelle les systèmes socio-fiscaux atténuent les inégalités monétaires. Il apparait qu’en France, la redistribution permet de réduire la concentration des revenus de 40%. C’est beaucoup, mais le pays de Marat n’occupe, avec l’Allemagne, qu’une position médiane.

Il est remarquable de constater que beaucoup de pays convergent vers la France. Entre 1985 et 2010, les écarts de redistributivité, dans l’échantillon de pays proposé, ont été divisés par deux et le modèle social français correspond à ce que pourrait devenir le modèle anglais, avec un peu de solidarité en plus, et à ce qu’il reste encore du modèle danois ou suédois.

Nous voici, statistiquement du moins, un modèle que l’on imite, ce qui devrait atténuer sur notre pays la pression de la concurrence fiscale. Reste à savoir si, politiquement, cette position nous suffit.

3 réflexions au sujet de « La France, pays de la modération socio-fiscale »

  1. Oui, statistiquement … il reste hélas, les études de terrain qui mettent le doigt là où cela fait mal : l’inégalité sur le territoire pour l’accès à bien des services (santé et autre) sans oubler les typologies des CSP …

    1. Par rapport à votre autre commentaire, je pense que la Russie est un peu aux abois car les sanctions sont de plus en plus lourdes. Il faudra bien s’approvisionner ailleurs en produits alimentaires pour ne pas mécontenter la population. Remarquez que les Etats unis n’ont eu de cesse de devenir autosuffisants en hydrocarbures.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s