-43%

20140710-090457 AM-32697402.jpg

Pour certains, l’austérité est absurde car elle épuise l’économie et tarit les recettes socio-fiscales. Pour d’autres, elle est encore très insuffisante et il faudrait ramener la présence de l’Etat à ce qu’elle fût au temps de Sarah Bernhardt.

Or, depuis 2010, l’Administration centrale a réduit son besoin de financement de 43%.

Principal levier de ce phénomène: le prélèvement public, passé de 49,6% du PIB à 52,9%. En 2013, l’investissement public chute de 300 millions d’euros.

Du côté des collectivités locales, la dégradation s’explique par le dynamisme des dépenses sociales et la diminution des rentrées fiscales, tandis que, année électorale oblige, les investissements publics ont fleuri.

Quant à la protection sociale, son besoin de financement a été divisé par deux. Cet effort considérable a été réalisé en un an, en 2011.
Source: Insee (2014)

Une réflexion au sujet de « -43% »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s