La France perd-elle en compétitivité?

D’après le Forum économique mondial, la France continue de perdre des places au palmarès de la compétitivité globale.

Très exactement, notre pays rétrograde du 21 au 23 ième rang, sur 148, alors que l’Allemagne nous distance de plus en plus et trône à la quatrième place.

Ce résultat conforte les déclinistes de tout poil et ne déplait pas forcément aux adversaires de la mondialisation,  tel le journal l’Humanité, qui  se félicite que notre pays résiste au formatage néolibéral. Dans le contexte de sinistrose ambiante, ce genre d’étude peut être instrumentalisé par des démagogues, tel l’économiste Patrick Artus, qui dans un pauvrissime article publié dans Le Point, a qualifié la France de dernier pays communiste en raison du soit disant manque de flexibilité des salaires et de l’influence excessive des syndicats.

Or, l’étude du Forum économique mondial brosse un tableau plus nuancé de notre pays:

  • Entre 2009 et 2013, la France perd principalement en compétitivité du fait de l’amplification de  l’endettement public et du sentiment que l’argent public est gaspillé. Les autres « piliers » de la compétitivité, qu’il s’agisse de l’efficience des marchés ou de l’innovation sont relativement stables. Par exemple, la qualité des produits français n’a pas varié (15ième rang). Nos « points faibles » traditionnels, comme la fiscalité ou la médiocrité du climat social, ne s’aggravent pas.
  • La France figure parmi les pays les plus innovants et occupe à l’intérieur de ce groupe  une position intermédiaire.
  • L’indicateur de compétitivité globale et durable, qui intègre les dimensions sociales et environnementales, place la France au 16ième rang mondial, a quasi égalité avec les Etats-Unis.
  • Dernier pays communiste? Allons donc. La protection du droit de propriété (19ième rang) y semble plus assurée qu’aux Etats-Unis (33ième); la qualité des écoles de commerce est jugée aussi probante que celle de nos infrastructures de transport et la flexibilité des salaires (75ième) est considérée meilleure qu’en Allemagne (141ième).

Plus fondamentalement, on peut se demander à quoi sert ce genre de classement.

N’avons nous pas affaire à une entreprise idéologique, un peu boursouflée et assez mal ficelée?

En effet, la définition de la compétitivité est aussi ambitieuse que vague: « ensemble des institutions, des politiques et des facteurs qui déterminent le niveau de productivité d’un pays« . 

Or, la compétitivité au sens strict (performance à l’exportation) n’est-elle pas une conséquence de la  productivité?

Et si l’on adopte la logique de cette étude, peut-on dire que l’Allemagne est plus compétitive que la France quand ses excellents piliers de compétitivité ne lui permettent pas d’enrayer sa chute au palmarès du PIB par habitant et d’offrir un niveau de vie moyen nettement supérieur au notre?

Enfin,  la pondération et la subjectivité des dizaines d’indicateurs retenus font mystère.

Par exemple, le Qatar nous coiffe au poteau en raison (notamment) de la flexibilisation de son marché du travail (14ième en 2009, 4ième en 2013), alors que depuis 4 ans, la qualité de son éducation primaire dégringole de  la 5ième à la 11ième place.  En quoi l’amaigrissement du code du travail compense-t-il la négligence éducative?

Quant au système de notation, il repose très largement sur des sondages auprès d’échantillons réduits de leaders du monde des affaires, de moins d’une centaine de personnes par pays, ce qui affaiblit considérablement sa crédibilité.

6 réflexions au sujet de « La France perd-elle en compétitivité? »

    1. Cette étude n’est finalement rien d’autre que l’opinion du monde des affaires sur chaque pays, mais enrobée de tout un tralala dont ne voit pas ce qu’il apporte de plus que les classements par PIB/hab

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s