De la terre australienne contre du travail anglais

Heckscher-Ohlin-HO-Modern-Theory-of-International-Trade

De la terre australienne contre du travail anglais, telle était la façon dont le théoricien Bertil Ohlin synthétisait la logique de la mondialisation entre 1840 et 1914.

Ce propos est rappelé par Roger Guesnerie dans un cours du Collège de France (trois vidéos ici, et encore ) où il décrit les étapes de la  mondialisation et les interprète à la lumière des théories de l’échange international.

Une réflexion au sujet de « De la terre australienne contre du travail anglais »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s