Le graphique du jour

Au détour d’une étude sur les travailleurs transfrontaliers (UTC 2012), on découvre le graphique ci-dessus, qui donne à voir la baisse tendancielle de la part des salaires dans la valeur ajoutée des « pays avancés ».

Le cas allemand est intéressant.

Il apparaît que la chute des salaires par rapport à la richesse nationale, entre 2002 et 2007, a permis à l’économie allemande de renouer avec la situation qui prévalait avant la réunification, lorsque la part des salaires était inférieure à la moyenne des pays industrialisés.

La France n’est pas représentée dans le graphique, mais on devine que le retour de balancier allemand, auquel s’ajoute l’entrée fracassante de la Chine parmi le club des grandes puissances commerciales, n’a pas été neutre pour notre « compétitivité ».

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s