Les différences de taux de cotisations sociales entre la France et l’Allemagne

Le couplet sur les « charges » sociales françaises devient tellement hystérique qu’on se sent obligé d’aller y voir.

Au prix d’un effort de recherche minimal, on trouve une note du Trésor qui fait le tour de la question.

Résultat: en dessous de 1600 euros par mois, les taux de cotisations sociales français sont très similaires ou bien inférieurs aux taux allemands. L’écart atteint 12 points entre  800 et 1400 euros.

Explication: jusqu’à 1600 euros, les taux de cotisations patronales sont  plus faibles en France qu’en Allemagne. Au delà de 1600 euros, les taux allemands sont plus avantageux, mais au prix  d’un recul des dépenses sociales.

Ainsi donc,  les allègements de cotisations sociales sur les bas salaires français ont eu des retombées significatives sur le coût du travail, mais aucune sur les jérémiades.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s