La revanche de l’espadrille

La production française de sandales à semelle de chanvre semblait vouée à disparaître, tant les importations asiatiques dominent le marché et tant ce produit  pâtit d’une image un peu ringarde, sauf pour Gaston Lagaffe bien sûr.

A son âge d’or (années 20/30), l’espadrille pyrénéenne s’écoulait à près de 8 millions d’exemplaires.

Aujourd’hui, la production locale oscille péniblement entre 700 000 et 1 millions de paires.

Or ne voilà-t-il pas que le « made in France », retoiletté par de jeunes créateurs, connaît un vif succès en Chine ou au Japon.

 Les designers français d‘Art of Soule espèrent produire 1 million d’unités d’ici 3 ans, essentiellement pour l’exportation.

Devant l’afflux des commandes, une grande usine devrait ouvrir à Mauléon (Pays Basque), haut lieu de la production locale.

 La revanche de l’espadrille est bien tardive, mais elle ne tombe pas du ciel.

En effet, les entrepreneurs de Mauléon ont une carte à jouer en Chine, car ce marché en pleine expansion capte désormais 9% des importations mondiales de biens et services, contre 16% en Europe ou aux Etats-Unis (Françoise Lemoine, Deniz Unal, CEPII).

Publicités

2 commentaires sur “La revanche de l’espadrille

  1. mais n’empêche que j’ai voulu acheter des espadrilles françaises au SM (carrefour), je regarde l’origine d’abord sous kla semelle:
    Là il y a imprimé dans la masse « Espadrilles de France »
    Puis en petit, sur l’étiquette agrafée sur le tissus de l’espadrille: « Made in Korea »
    Je ne les ai pas achetées.
    Tant mieux si le haut de gamme peut s’exporter, bonne nouvelle ! Mais il serait intéressant de connaître le coût de revient d’une espadrille bas de gamme en france (type made in Korea ou China) sortie d’usine… Peut être qu’on verrait la marge que font les intermédiaires sur les 2 types de chaussures !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s