Adam Smith, l’ami du peuple

Deux citations de l’économiste Carl Menger (1840-1921), relevées par Pierre le Masne, illustrent à quel point le « courant néolibéral »  est en rupture avec le  bon vieux libéralisme des Lumières et combien il est  difficile d’entrer dans un rapport dialectique avec lui:

 « Les théories d’Adam Smith et de ses successeurs sont caractérisées par un libéralisme rationaliste et unilatéral, par une aspiration inconsidérée à combattre ce qui existe, par une volonté pas toujours bien comprise de créer quelque chose de nouveau dans le domaine des institutions politiques, sans souvent la connaissance et l’expérience suffisantes ».C.M (1883).

« Dans tous les cas de conflits d’intérêts entre les pauvres et les riches, entre les forts et les faibles, Adam Smith se situe sans exception du côté de ces derniers. J’emploie le mot « sans exception » de façon bien réfléchie, car il ne se trouve pas un seul endroit dans les oeuvres de Smith où il défend les intérêts des riches et des puissants contre les pauvres et les faibles. » C. M (1891).

Publicités

3 Comments

  1. Le problème des « néolib’  » souvent associés aux « néocon’  » c’est le psittacisme (l’art de raisonner sur des mots sans avoir à l’esprit les idées qu’ils représentent …) Ce qui relève des troubles psychiques.

  2. Par exemple, oui.
    Je pense aussi à la tirade de monsieur de la Fontaine « la raison du plus fort est toujours la meilleure » (le loup et l’agneau)
    La notion de règle est également un vaste sujet à controverse.
    Avec les JO de Londres, j’entends un responsable GB, à propos des conditions de course de cyclisme en salle, que l’athlète mis en cause pour sa « chute volontaire » avait « optimisé le règlement » … Gros sous entendu ! En droit français, la lettre est une chose, l’esprit en est un autre et les deux doivent coïncider … Visiblement, la chose est encore discutable outre-manche, pays du « faire play » dit-on … rien à voir avec la « noblesse du geste », très latine attitude.
    … encore moins anti-anglo-saxonisme, me direz-vous … j’assume.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s