Etats-Unis: une société en carafe

Prenons un histogramme de distribution des revenus entre ménages américains, faisons lui faire une rotation et voyons ce qui se passe.

Pour aider la lecture, précisons que l’axe vertical dispose les ménages des plus pauvres vers les plus riches, par tranches additionnelles de 5000 dollars et  que l’axe horizontal nous informe sur la part que chaque catégorie de ménages occupe dans la population totale.

Avec sa base renflée et sa cime évasée,  l’histogramme n’est ni une pyramide (pas assez de pauvres à la base, trop de riches au sommet), ni un sablier (44% des ménages se situent entre 50 et 150% du revenu médian), ni même une toupie (trop de pauvres et de riches), mais plutôt une carafe, au contenu de votre choix.

La classe des très fortunés est de plus en plus fournie.

Aujourd’hui, les ménages qui gagnent 4 fois plus que le revenu médian (50 000 dollars) sont aussi nombreux que ceux placés sur la médiane.

Il est probable que ce phénomène grippe encore plus les mécanismes de redistribution du revenu puisque, à  l’influence politique que procurent aux plus fortunés leurs revenus s’ajoute celle qu’ils retirent de leur poids numérique.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s