Libéralisme ou démocratie

« Le pivot du modèle libéral n’est pas l’’autodétermination démocratique des citoyens rassemblés pour délibérer, mais l’’imposition des normes de l’’État de droit à une société fondée sur l’’économie, censée assurer l’’intérêt commun conçu comme étant essentiellement apolitique, en satisfaisant les attentes de bonheur des particuliers qui participent activement à la production.» Jürgen Habermas. Droit et Démocratie (1997).

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s