La phrase du jour

 

« L’arrêt des réformes de structure serait fatal à l’Europe ». Angela Merkel (12/06/12).

Par « réformes », A. Merkel entend en priorité celles qui visent à flexibiliser le « marché du travail », de manière à réduire le chômage de long terme. Pourtant, le graphique ci-dessus montre que dans la majeure partie des pays européens, le chômage concerne des personnes qui cherchent un emploi depuis moins d’un an.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s