Le Royaume-Uni, lanterne rouge des énergies renouvelables

 Entre 2006 et 2010, le Royaume Uni a doublé la part  des énergies renouvelables (solaire, éolienne, thermique, hydraulique…) dans sa consommation  finale  d’énergie.

Toutefois, la contribution des énergies « propres » plafonne à 3,2%, soit le taux le plus bas des pays de l’UE, hormis Malte et le Luxembourg (Eurostat).

 La palme écologique revient à la Suède (47%), à la Lettonie (33,6% et à la Finlande (32,2%).

Avec un taux de 11,9% (2009), la France se situe dans la moyenne européenne et progresse à peu près au rythme de ses voisins. Sans plus.

Le Royaume-Uni devra fournir un effort significatif, car le pays des cottages à toît de chaume est fort éloigné de l’objectif 2020 qu’il s’est assigné et qui prévoit de porter la part du renouvelable à 15%

 Ah, j’oubliais: la photo représente Sir Winston Churchill, en 1949, dans sa maison de campagne de Chartwell, en compagnie de son caniche Rufus.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s