La France championne de l’accroissement des inégalités depuis 2007

Le Rapport 2012 sur le Monde du travail (OIT) nous livre une statistique étonnante:  la France est la nation industrialisée au sein de laquelle la concentration des revenus aurait le plus progressé  entre 2007 et 2010.

Le taux d’inégalité, situé sur l’axe vertical du graphique ci-dessus,  est le coefficient de Gini. Il évolue entre deux bornes: 0, si la répartition du revenu est parfaitement égalitaire, 100 à l’extrême inverse.

Depuis 2007, c’est en France que les plus fortunés ont accru le plus intensément leur « part du gâteau ». Le phénomène est un peu moins sensible  en Espagne, à Malte, en Lituanie et au Danemark.

Pour interpréter correctement ce résultat, il faut garder à l’esprit que le coefficient de Gini français partait d’assez bas et que le potentiel de creusement des inégalités était plus fort chez nous.

Est-ce l’effet de la montée du chômage?  une conséquence des réformes fiscales Sarkozy?

Toujours est-il, qu’avec une reprise économique timide, c’est en France que, peut-être, les classes moyennes ont été le plus secouées par la crise financière.

Advertisements

3 réflexions au sujet de « La France championne de l’accroissement des inégalités depuis 2007 »

    1. On y voit pourtant, dans le graphique des coefficients de gini, celui de la France progresser en fin de période, alors que la stabilité est de mise aux Etats-Unis et en Grande Bretagne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s