Un siècle de routes maritimes (1750-1850)

Dans cette vidéo, réalisée à partir de données collectées par des géographes qui étudient l’influence du climat, on observe la densification progressive  des échanges maritimes internationaux entre 1750-1850.

Les petits bateaux qui vont sur l’eau ne sont point indifférents aux variations climatiques. Il faut attendre  les années 1780 pour que l’hiver ne les dissuade plus de doubler le Cap Bonne Espérance.

Moins plaisant: le triste « commerce triangulaire », entre l’Europe, l’Afrique et l’Amérique, s’y donne à voir.

On se rend compte à quel point le commerce maritime est aussi  tributaire des conflits armés.

Avec de bons yeux, on devinera les effets du blocus napoléonien contre le Royaume-Uni entre 1806 et 1814 (les Anglais se tournent vers le Canada pour s’approvisionner en bois), ainsi que les conséquences de la guerre qui opposa les Etats-Unis à l’Angleterre, entre 1812  et 1815.

DG

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s