Et le protectionnisme fit pschitt

Spectre pour les uns, planche de salut pour d’autres, le protectionnisme n’a pas déferlé sur le monde à l’occasion de la crise. Certes, ici est là, on a vu surgir des droits antidumping et autres clauses de sauvegarde, mais globalement, le commerce mondial ne s’est pas heurté aux obstacles attendus.

Chad Bown montre qu’aux Etats-Unis, au Canada, en Europe, en Australie et en Corée, les marchés sont restés ouverts en dépit de la récession de 2009 et  2010. D’après son modèle théorique, tirant les leçons des vingt dernières années, l’administration américaine aurait du réagir à la crise en appliquant 233 mesures protectionnistes. Or, seulement 93 ont vu le jour, soit moins de deux fois et demi le nombre attendu.

L’explosion protectionniste n’a pas eu lieu  parce que les taux de change réels du dollar ou de l’euro ont peu évolué, voire diminué, mais aussi en raison de l’engagement pris par les grandes puissances commerciales du G20 de préserver les échanges:

We underscore the critical importance of rejecting protectionism and not turning inward in times of financial uncertainty. In this regard, within the next 12 months, we will refrain from raising new barriers to investment or to trade in goods and services, imposing new export restrictions, or implementing World Trade Organization (WTO) inconsistent measures to stimulate exports.
– G20 Declaration, November 15, 2008

L’auteur insiste sur le fait que  les pays visés par les nouvelles barrières commerciales jouissaient d’une croissance relativement forte, tandis que les pays les plus atteints par la crise se sont épargnés de l’exporter les uns chez les autres via le protectionnisme.

Reste à faire la même étude pour la Chine, l’Argentine, l’Inde, le Brésil ou la Turquie, afin de déterminer si ces grands utilisateurs de barrières aux échanges ont surréagi, ou pas, aux chocs macroéconomiques.

DG

Publicités

9 réflexions au sujet de « Et le protectionnisme fit pschitt »

  1. Le protectionnisme consiste à augmenter les prix de certaines marchandises par une taxe. Ce qui appauvrit nécessairement les acheteurs du pays prétendument « protégé ».

    – Un argument des protectionnistes est de dire que l’Etat reverse ensuite le montant de cette taxe au profit des entreprises de cette activité. cet argument est inexact pour plusieurs raisons cumulatives
    – une subvention destinée à telle catégorie ne parvient jamais aux destinataires espéré par l’Etat. Ou alors par hasard fortuit. Ce sont ceux qui « courent le plus vite » qui reçoivent les subventions.
    – Dans le cas aléatoire où une société du secteur concerné reçoit cette subvention « protectionniste », c’est la capitaliste qui l’encaisse. Ce ne sont pas les salariés.
    – L’investisseur qui a choisit de produire à perte est un mauvais investisseur, un mauvais entrepreneur. Il y a bien d’autres activités rentables. Il est absurde que l’Etat le subventionne pour ses mauvais choix d’investissement et d’activité.
    – enfin l’argument inepte sur le chômage qui serait induit par une entreprise en perte qui fermerait. Investir dans une autre entreprise produisant de manière rentable peut induire plus d’embauche. Subventionner une entreprise en perte est une destruction absolue de valeur. Cette subvention détruit donc de la valeur dans le pays.

  2. Le protectionnisme défensif a ces inconvénients là en effet, mais le processus de « destruction création » doit être accompagné et les protections éventuelles encadrées et négociées au sein l’Omc.

    1. @ecointerview
      Une entreprise structurellement en perte doit cesser son activité de destruction. Quelle que soit la cause de sa perte. Les Etats ont heureusement finit par comprendre cette loi simple. Cette loi économique provient de l’arithmétique comptable élémentaire.

      L’OMC n’a rien à voir dans la bilan de cette entreprise. La cause structurelle du chômage en France est l’accumulation des interdiction légales de travailler. La cause du chômage n’a rien à voir avec les importations. Ce n’est pas l’OMC qui va réduire le chômage dans un pays.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s