L’envol de la couverture santé au Sud

En 2000, la couverture santé était en Chine, au Rwanda et au Viet Nam au même stade que celle de la France en 1920.

En l’espace de 12 ans, ces pays ont obtenu des résultats que l’Autriche, l’Allemagne et la France ont mis 40 ans à atteindre.

Historiquement, à mesure qu’augmentait leur revenu par tête, les pays européens ont édifié de larges systèmes de protection sociale en étendant progressivement la couverture. Aujourd’hui, phénomène historiquement unique et nouveau, des pays comme la Chine, le Rwanda et le Viet Nam, entre autres, ont édifié leur propre système de protection de santé à partir de rien, atteignant une couverture à grande échelle, proche de l’universalité pour les besoins de base, dans une période de temps très courte. Si ces nouveaux systèmes ne sont pas aussi étendus que dans la plupart des économies à revenu élevé, ils indiquent un effort remarquable pour offrir un minimum de protection à de larges groupes de population, historiquement exclus des fruits de la croissance économique. (source:  Rapport OIT octobre 2011).

Publicités

Une réflexion au sujet de « L’envol de la couverture santé au Sud »

  1. Par contre chez nous, en 20 ans, la couverture régresse :
    ticket modérateur, déremboursement, déserts médicaux, délais d’attente auprès de certains spécialistes, dépassement d’honoraires, manque de personnel hospitalier …

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s