L’emploi public ploie mais ne rompt pas

Le moins que l’on puisse dire et que l’heure n’est pas à  l’embauche de fonctionnaires.

Pour autant, si dans moult pays le périmètre de l’emploi d’Etat recule, celui des administrations publiques, au sens large, diminue assez peu, de sorte que le classement des pays européens selon leur volume d’emploi public relatif (pour 1000 habitants) n’a pas été chamboulé depuis 1995.

Il est intéressant de constater que le statut des fonctionnaires ne change pas grand chose à leurs effectifs relatifs.

En effet, que les fonctionnaires bénéficient d’un statut de droit public (Grèce, Portugal, France,  Luxembourg), d’un statut de droit privé  (Suède, Pays-Bas, Finlande, Italie) ou mixte (Allemagne, Royaume-Uni, Belgique), a peu d’impact sur leur nombre. Emploi à vie ne rime pas avec emploi pléthorique.

 Observons que notre pays n’est pas le plus riche en fonctionnaires et que  nulle explosion des effectifs ne s’y donne à voir depuis 1995.

La stabilité des taux d’emplois publics tend à démontrer que la production non marchande correspond à des besoins réels.

La stabilité du classement par pays signifie que les « modèles nationaux » perdurent, en dépit des rodomontades néolibérales.

Le tableau ci-dessus est tiré d’une étude du Centre d’Analyse Stratégique (février 2011).

DG

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s