L’Europe technologique manque de ressort

Depuis le milieu de la décennie 90, l’Union Européenne se sort honorablement du grand mouvement de redistribution des parts de marché entre pays émergents et pays développés, en dépit d’une orientation géographique défavorable de ses échanges. Mais son problème de performance est avant tout celui d’un déficit d’adaptation sectorielle. Une analyse détaillée renvoie l’image d’une Europe ayant manqué le rendez-vous technologique du XXI ème siècle : le deuxième poste des exportations européennes ayant le plus progressé est la graisse de porc et de volailles. On trouve également parmi les postes très « performants » les exportations de navires destinés à la casse. On est donc très loin du processus de Lisbonne.

Lionel Fontagné. La grande migration, l’ère de l’usine globale.

Publicités

Un commentaire sur “L’Europe technologique manque de ressort

  1. Nous avons déjà eu l’occasion d’en parler : les délocalisations font changer de « pavillon » la production électronique ou la haute technologie. Mais il y a de moins en moins de plagiat pour certains produits très haut de gamme.
    Il ne reste qu’à regarder de plus près les formations assurées par les « grandes écoles » ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s