Les mauvais comptes de l’immigration clandestine

Le ressentiment doit être vif pour que Valeurs actuelles déroge à sa propre devise, Il n’y a de richesses que d’hommes.

Ce journal affirme que l’immigration clandestine coûte 4,6 milliards d’euros à la France.  Le chiffre émane des Contribuables associés, agrégat où turbulent les phobiques de la dépense publique et de l’impôt. Il comprend les pertes de recettes au titre du travail illégal, les retours à la frontières, les dépenses de santé etc… Rapporté au nombre d’immigrés clandestins (500 000, dit-on), cela représente  9000 euros par personne.

Les Contribuables Associés oublient plusieurs choses.

D’une part,  l’immigration clandestine est un non coût pour le secteur de la construction, du service à domicile ou de la restauration car les charges sociales non payées constituent un  profit supplémentaire pour les entreprises.

D’autre part, pour évaluer correctement le coût de l’immigration clandestine, il faut envisager, à côté du scénario de l’expulsion, celui de la régularisation.  Or, des études anglaises montrent que la régularisation des travailleurs clandestins générerait des rentrées fiscales plus importantes que les prestations sociales supplémentaires qui leur seraient attribuées.

Enfin, les auteurs ne sont pas très cohérent lorsqu’ils s’alarment du coût des reconduites à la frontières. Ils en font la comptabilité minutieuse mais omettent de mentionner que tout expulsé ne coûte plus rien à la société…

Quoi qu’il en soit, il semble plus coûteux d’expulser un clandestin (30 000 euros)  que de le laisser vivre chez nous.

En fait, les Contribuables associés auraient toutes les raisons de réclamer l’intégration des clandestins, mais le rejet qu’ils éprouvent à leur égard est trop viscéral.

DG

Publicités

3 commentaires sur “Les mauvais comptes de l’immigration clandestine

    1. Et le cri du portefeuille aussi…mais comme j’ai entendu le porte parole des Contribuables associés parler de « chienlit » à propos des immigrés clandestins, je me suis dit que l’économie n’expliquait pas tout.
      Ceci dit, estimer l’impact économique de l’immigration est légitime. J’ai l’impression que les anglosaxons le font de manière plus fréquente et moins passionnelle.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s