Productivité: la France décroche-t-elle?

Productivité horaire française en % de la productivité américaine depuis 1960

Dans le grand lamento sur le déclin national, on s’émeut du ralentissement des gains de  productivité et l’opinion se plait à regretter les 30 glorieuses, avec leurs industries conquérantes et leurs cohortes d’ouvriers aussi spécialisés qu’usés.

Les données livrent un autre message.

Comparer l’évolution de la productivité horaire française à celle des Etats-Unis permet de tirer deux enseignements  encourageants:

  • Entre 1960 et 2006, la productivité horaire, relativement à celle des Etats-Unis, progresse de 75%. Depuis 1988 nous sommes au dessus du niveau américain. C’est la raison pour laquelle notre économie n’a pas besoin que la main d’oeuvre travaille plus longtemps qu’aux Etats-Unis, contrairement aux années 50 et 60.
  • En 2006, la productivité horaire française a atteint un niveau identique à celui qui aurait été obtenu si la dynamique des années 60 avait été prolongée sur toute la période. En réalité, le coup de frein des années 1990-2006 compense l’accélération des années 70 et 80, période bénie au cours de laquelle le chômage de masse a fait son apparition.
DG
Publicités

6 commentaires sur “Productivité: la France décroche-t-elle?

  1. Votre analyse est malhonnête. Si la productivité du travail en France s’est beaucoup plus amélioré qu’aux USA c’est uniquement par un effet de rattrapage. Les Etats Unis disposaient à l’époque de méthodes d’organisation du travail bien plus performantes qu’en Europe. Nous les avons imités et nous les avons rattrapés. Maintenant nous ne pouvons plus améliorer de façon prodigieuse la productivité car nous sonnes arriver à un plafond. Le travail est devenu beaucoup plus intellectuel et il est difficile d’en améliorer la productivité à moins de bourrer nos chercheurs aux amphétamines.

  2. Le mot « malhonnête » est un peu fort et je m’en excuse. Néanmoins j’en ai marre d’entendre que le Français est le travailleur le plus productif du monde. Je ne veux pas caricaturer votre analyse mais permettez moi de la compléter. Les américains ont moins de congé, celà leur permet donc de prendre plus de temps pour faire leur travail. Ils sont donc mois stressés que les travailleurs français, se sentent mieux dans leur job. C’est celà que je n’accepte pas: les français sont plus productifs mais à quel prix, un stress plus élevé.

  3. Je comprends votre énervement car le chiffre de la productivité horaire ne dit pas à quel prix il est, trop souvent, obtenu (mauvaises conditions de travail, éviction des jeunes et des plus âgés…). A propos des conditions de travail, les entreprises françaises auraient des leçons à prendre sur leurs homologues américaines.
    Ce que j’évoquais, c’est l’idée contraire, à savoir que la productivité française se délite, avec tout ce que cela implique de tentatives pour « recadrer » la population (hausse des heures supplémentaires, retarder l’âge de départ en retraite plus rapidement que ne progresse l’espérance de vie, tentation du travail obligatoire pour les titulaires de revenus d’assistance sociale).

  4. Bien que je ne sois pas adepte du libéralisme à tout va, je dois admettre que notre marché du travail est trop réglementé et celà pénalise beaucoup de jeunes. En effet, les entreprises se réfugient derrière cette trop forte réglementation pour n’offrir qu’aux jeunes des contrats aidés, temporaires et stages ou bien souvent ils travaillent largement plus que la durée légale. l’idée serait de déréglementer le marché du travail tout en gardant bien évidemment un contrôle attentif pour éviter les dérives et demander aux entreprises en contrepartie qu’elles embauchent plus de jeunes avec un emploi stable. Faites un sondage auprès des jeunes : entre travailler plus mais avoir un CDI ou rester aux 35 heures mais attendre 30 ans avant de décrocher son premier CDI le choix est vite fait.

  5. De plus, la réglementation du marché du travail s’accompagne d’une réglementation du marché des biens et services. Si l’on réunit les deux (il faudrait que je retrouve le graphique), la France ne serait dépassée que par très peu de pays, dont la Grèce.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s