L’argent caché des Chinois

La Chine est plus riche qu’on ne le pense, mais cela ne concerne pas tous les chinois.

En raison d’une sous déclaration massive des revenus immobiliers, spéculatifs et autres second emplois,  les statistiques officielles ne donneraient pas une image correcte du revenu disponible des ménages.

Le Crédit Suisse a demandé au professeur Wang Xiaolu (China Reform Foundation)  d’évaluer le revenu réel de la population chinoise.

Les conclusions de cette étude, réalisée  par le truchement de sondages officieux, sont détonantes (un résumé en français est accessible ici).

  • La masse des revenus cachés avoisinerait 10% du PIB chinois.
  • Le dixième le plus riche de la population capte 60% des revenus souterrains.
  • Grâce à ces fonds,  les ménages très aisés disposeraient de revenus annuels trois plus importants que les chiffres officiels.

Résultat: tandis  que les ménages les plus pauvres s’endettent pour subvenir à leurs besoins (cf le graphique ci-dessous où l’on observe une épargne négative pour les plus modestes), les plus riches épargnent plus de la moitié de leurs revenus.

Il est vrai que cette manne contribue à maintenir un bon rythme de consommation parmi les classes moyennes et supérieures, y compris en période de crise économique.

Mais il est évident que le recentrage de la Chine sur son marché intérieur s’accompagnera d’une profonde modification de la hiérarchie des revenus.

DG

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s