3,8%

Le bulletin de la Bundeskank (mars 2011) nous apprend que  3,8% du PIB français sont  exportés vers l’Allemagne.

Ce taux n’est pas considérable, par rapport au reste de l’Europe (5,5%), mais en réalité,  les pays dont le commerce dépend plus fortement de l’Allemagne sont ses voisins de petite taille (Suisse, Autriche) ou des pays de l’est européen, dans lesquels l’industrie allemande s’est délocalisée (Pologne, Tchéquie).

L’intensité du commerce franco-allemand repose sur la proximité géographique mais aussi la nature des échanges.

En effet, 36% des exportations françaises sont constituées de biens durables et de composants automobiles. Contrairement à une idée reçue, le tourisme est marginal dans nos échanges (5% des exportations), à la différence de l’Espagne, de la Grèce ou de la Turquie.

Notons que l’économie allemande se fournit intensément en biens intermédiaires et en énergie auprès de tous ses partenaires (un tiers de leurs ventes), ce qui témoigne du niveau d’intégration élevé qu’ont atteint les économies européennes.

DG

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s