Les révolutions arabes tombent à point

Xuepeng Liu et Emmanuel Ornelas pensent avoir établi un lien entre la multiplication des accords commerciaux régionaux (Regional trade agreement) et les progrès de la démocratie dans le monde (article complet accessible ici et résumé ).

Je commenterai seulement leur graphique, qui retrace l’évolution cumulée des transitions vers la démocratie et vers l’autocratie depuis 1948.

Le mouvement général vers la démocratie n’est pas aussi fulgurant qu’on a tendance à le penser.

3 périodes apparaissent:

  • 1960-1975: l’âge d’or des dictatures. La démocratisation est débordée par la multiplication des régimes autoritaires à travers le monde.
  • 1975-1989: match nul. La progression des deux types de régimes est similaire.
  • 1989-2007: vague de démocratisation (disparition de l’essentiel des régimes communistes mais aussi chute de Suharto en Indonésie ou fin du règne de Pinochet au Chili).

Les progrès de la démocratie ne doivent pas faire oublier que, depuis 1948, chaque année amène son lot de régimes autoritaires tout beaux tout neufs. Un regain est perceptible depuis 1995.

En 60 ans, le nombre de démocratisations ne dépasse pas de beaucoup celui des entrées dans l’autocratie.

Les révolutions arabes tombent à point pour redonner des couleurs à un mouvement démocratique qui s’essoufflait légèrement depuis dix ans.

A l’heure actuelle, une cinquantaine de dictatures regrouperaient  43% de la population mondiale.

DG

Publicités

2 commentaires sur “Les révolutions arabes tombent à point

  1. Bonjour,

    Pour avoir assiste a une presentation de ce papier par Ornelas il y a un mois, je trouve que l’hypothese avancee par les auteurs est un peu bancale. Liu et Ornelas partent du principe que les gouvernements autocratiques sont plus a meme d’exploiter la rente de monopole des firmes de leur pays que les gouvernements democratiques. Ainsi lorsque un accord de libre echange est conclu, la rente s’amenuise voir disparait, ce qui rend l’autocratie inutile et diminue le cout d’opportunite pour l’elite dirigeante d’un basculement vers un regime democratique. Mais de l’aveu meme d’Ornelas l’effet est extrement faible, la probalite de basculement vers un regime democratique augmente de moins de 10% de memoire. Je partage tout a fait votre analyse sur le caractere non lineaire de la « marche a la democratisation », mais souligner le role majeur des accords de libre echange come le font les auteurs me parait (dans le cadre de cette etude) relever du reductionnisme economique.

    Bien a vous,

  2. Bonjour,
    Je suis d’accord avec vous, l’argument des auteurs est fragile et je ne le reprendrais pas à mon compte.
    A vrai dire, si j’avais trouvé ailleurs un graphique équivalent j’aurais fait l’impasse sur ce papier.
    Cordialement.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s