Délocalisation et partage inégal de la valeur ajoutée

Que les iphone Nokia  soient assemblés en Finlande ou  en Chine, cela   ne change pas grand chose au partage mondial de la valeur ajoutée.

D’après les estimations de l‘Institut d’économie ETLA, la Finlande se taille la part du lion en raison du faible poids de l’assemblage (2% de la valeur ajoutée) par rapport aux prestations immatérielles de conception et de design.

Quant au  pays dans lequel  l’iphone est distribué, il perçoit environ un sixième de la valeur ajoutée.

DG

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s