Y a pas de malaise hollandais

De troubadour. Eurovision 1969 (Pays-Bas).

Au cours des années 60, on observa un phénomène paradoxal: l’exploitation du gaz naturel aux Pays-pas n’enrichissait pas le pays mais s’accompagnait d’un marasme économique généralisé.

Pour le dire simplement, l’autre pays du fromage venait de comprendre qu’un pays n’est pas une entreprise.

En effet, un gros lot macro-économique (découverte d’une ressource naturelle exportable, boom du prix de ses exportations, entrée de fonds versés par les expatriés) finit par dégrader la compétitivité du secteur exposé à la concurrence (l’industrie) et se traduit par une chute des exportations.

Techniquement, le malaise hollandais est provoqué par l’appréciation du taux de change et/ou  la hausse du niveau général des prix consécutives à l’afflux de devises. Le pays se croit riche mais il perd d’une main ce qu’il gagne de l’autre.

L’Espagne du XVIième siècle ne connut pas autre chose,  quand l’or en provenance d’Amérique du sud déclencha la flambée des prix.

Deux économistes du FMI viennent de décortiquer soixante cas supposés de malaise hollandais pour déterminer si oui ou non les pays concernés en sont sortis plus pauvres.

Résultat: l’appréciation du taux de change réel réduit la production industrielle et les exportations nettes mais ceci n’affecte pas le taux de croissance global.

Optimistes, les auteurs en tirent des conclusions de politique économique.

Selon eux, l’Etat a la possibilité de contrer les retombées négatives du malaise hollandais grâce à la politique fiscale ou bien encore en finançant les infrastructures de transport ou éducatives qui dopent la productivité dans le secteur non exposé à la concurrence extérieure.

Ces économistes aimeraient bien que les pays émergents vivent avec l’appréciation de leur monnaie plutôt qu’ils  n’essaient de la combattre en taxant les capitaux ou en accumulant des réserves de change.

DG

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s