France-Allemagne=le match nul des inégalités

Evolution du coefficient de Gini en France et en Allemagne (2000-2009)

La Cour des Comptes publie un rapport qui compare la structure des prélèvements socio-fiscaux français et allemands.

Au détour d’une page, on découvre le graphique ci-dessus, qui retrace l’évolution récente du coefficient de Gini dans les deux pays. Compris entre 0 et 100, ce coefficient augmente à mesure que les revenus sont concentrés entre peu de mains.

Constat: en dix ans, le match des inégalités est passé par deux phases:

-une phase de convergence  autour d’un degré d’inégalité intermédiaire (2000-2006).

-une phase de convergence autour d’un degré d’inégalité plus élevé (2006-2009).

L’ Allemagne a ouvert le bal des inégalités sociales entre 2005 et 2007. Notre pays lui a emboîté le pas à partir de 2007.

Une différence cependant: en Allemagne, les causes de la montée des inégalités sont très claires (taux de pauvreté qui augmente de moitié, chute libre de la part des salaires dans la valeur ajoutée).

En France,  le taux de pauvreté diminue légèrement entre 2000 et 2009 et les salaires abandonnent seulement 1% de la valeur ajoutée aux profits. Le creusement des inégalités en France s’explique par la montée de la pauvreté au travail et des très hautes rémunérations.

Au bout du compte,  la France et l’Allemagne adoptent le profil inégalitaire de la moyenne de l’UE.

DG

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s