Zone Euro: Nord contre Sud?

Je découvre avec amusement le dernier Eco-Hebdo, dans lequel Patrick Artus oppose les performances économiques du  Nord à celles  du Sud de la zone euro.

La supériorité du Nord résiderait dans une bonne spécialisation productive, qui préfère l’industrie et les services exportables aux services domestiques et à  la construction.

A partir de là, Artus trace une frontière infranchissable entre deux mondes.

Au Nord (Allemagne, Pays-Bas, Belgique, Autriche et Finlande), ce sont les excédents commerciaux, les profits confortables, la productivité dynamique et la dette raisonnable.

Au Sud (France, Italie, Espagne, Portugal, Grèce), ce sont les déficits commerciaux, les profits bas, l’endettement généralisé, le manque productivité et les salaires excessifs.

Le propos d’Artus ne serait pas drôle sans les deux graphiques ci-dessus, qui figurent en tête de son papier.

Le  Nord est tellement du côté clair de la force que, jusqu’en 2007, l’emploi industriel y diminue aussi vite qu’au Sud.

Quant au Sud, il est tellement à côté de la plaque, qu’entre 1998 et 2006, les emplois dans les services exportables ont compensé 100% de ceux qui ont été perdus dans l’industrie.

DG

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s