Le commerce vertical s’installe

Contenu en importation des exportations de quelques pays (2005)


Très bientôt,  les exportations françaises intégreront une majorité de composants venus d’ailleurs.

N’en déplaise aux nostalgiques du « fabriqué en France », notre pays se connecte autant que l’Allemagne aux réseaux d’approvisionnements mondiaux en biens intermédiaires.

La surprise de ce graphique, c’est la Chine. En effet, normalement, les grands pays sont plutôt fermés aux échanges. Que la Chine exporte autant de contenu importé que le Chili et deux fois plus que l’Inde ou les Etats-Unis, illustre un volontarisme certain.

On constate que le commerce de biens intermédiaires est plus une affaire  d’industrie que de service. Mais attention, le Luxembourg, l’Irlande et l’Estonie montrent que le tertiaire ne restera pas  isolé très longtemps du commerce vertical.

DG

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s