L’ouverture ne creuse pas toujours les inégalités régionales

 

L’ouverture au commerce international  creuserait les inégalités inter-régionales en Inde  mais pas au Brésil.

Le travail de Marie Daumal, d’où sont extraits les graphiques ci-dessus, explore les mécanismes sous-jacents de cette divergence.

L’ explication principale réside dans la composition différente des exportations indiennes (plutôt industrielles) et brésilienne (plutôt agricoles.

En effet, les forces d’agglomération géographique s’exercent plus intensément dans le secteur industriel que dans le secteur agricole. Les activités agricoles se localisent en fonction des caprices de la géographie et du climat tandis  que les entreprises industrielles, plus mobiles, créent les ingrédients de leur succès du simple fait qu’elles se situent à proximité les unes des autres: il se crée un pool de compétences, de savoir  et de techniques qui bénéficie à  toutes.

Dès lors, le dynamisme du sud de l’Inde, où se concentre l’industrie, s’ amplifie au détriment des autres régions. A cela s’ajoute un facteur politique: la décentralisation fiscale désavantage les régions indiennes les plus modestes et encourage les autres à ne pas partager leurs ressources avec le reste du pays.

En revanche, le boom des exportations agricoles brésiliennes offre des revenus supplémentaires à nombre de  régions pauvres. Cela permet de rediriger des forces productives depuis  la zone congestionnée de Sao Paulo vers des espaces où les salaires sont plus faibles et les terrains moins chèrs.

DG

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s