Le match France-Allemagne est terminé

Le gouvernement français est obsédé par le modèle économique allemand.

Qu’il s’agisse du domaine fiscal, éducatif ou compétitif, chaque comparaison vis-à-vis de nos voisins serait matière  à désolation.

Histoire de rétablir les faits,  plusieurs  blogs  d’économie relativisent ou contestent les contre-performances supposées de la France (voir O. Bouba Olga ou encore  Sans Rationalité).

Ce lamento officiel en dit beaucoup sur la nostalgie qui s’empare des autorités françaises.

En effet, dans les années soixante la France avait quelques  raisons de souhaiter rattraper l’Allemagne.

En 1960, un français disposait d’un revenu 2,67 fois supérieur à la moyenne mondiale, contre 3,55 outre-Rhin, soit 30% de plus.

Notre pays releva le « défi » allemand et remporta la timbale en 1990: à cette date, un français était aussi riche qu’ un allemand de 1960.

Depuis,  le soufflet est retombé. D’ailleurs, à  partir de 1990 la  richesse relative de la France plafonne, avant de décliner dix ans plus tard. Heureuse Chine, qui multiplie les rivaux (après l’ Inde, la Corée du Sud puis Taïwan) comme autant de défis à relever.

En  considérant les écarts de PIB  non pas à une date donnée mais en dynamique, on réalise que le match franco-allemand est fini depuis longtemps et que les efforts du gouvernement tiennent de la réanimation artificielle.

 

DG

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s