Déficit commercial: une tradition française

Soldes commerciaux, en % du commerce mondial de biens (1967-2008)

Grâce au Centre français d’étude et de recherche en économie internationale (CEPII) nous pouvons constater que les soldes commerciaux de la France et de l’Allemagne ont le même profil depuis 40 ans.

Rapporté au commerce mondial de biens, le déficit français apparaît comme la norme, hormis sur la brève période 1995-1998.

Oscillant entre -1 et 0%, le solde commercial connaît des phases haussières et baissières d’une quinzaine d’années. Si j’étais astrologue, je prédirais l’embellie pour 2012.

Reglé comme une horloge, l’excédent commercial allemand oscille autour de 2% du commerce mondial. Notons que depuis 1997, pour la première fois depuis 1967, les soldes allemands et français ne sont plus synchrones.

Mis en perspective, le solde allemand n’a plus rien d’exceptionnel. En revanche, le remplacement du Japon par la Chine, en tant que puissance exportatrice,  constitue la  nouveauté de ces dernières années.

DG

Publicités

2 commentaires

  1. Mais la dénonciation du problème posé par les chinois sur la balance commerciale, c’est beaucoup beaucoup plus ancien que cela. Je ne peux m’empécher de citer cet extrait d’un discours de Tcheng Ki tong en 1889 :
    « Le Chinois est donc sobre, autant que laborieux. […] de cette qualité qui devrait lui valoir la bienveillance de tous, on a su lui en faire un défaut. […] on leur reproche d’être des concurrents trop favorablement doués […] par un retour singulier à la théorie, bien démodée pourtant, de la balance commerciale (sic ! en 1889 !), de ne pas dépenser à l’étranger tout l’argent qu’ils y ont gagné et d’en emporter une partie chez eux »

    Plus sérieusement, on sait bien que l’objectif de l’export de l’opium en Chine (et des 2 guerres liées) était d’avoir quelque chose de financièrement intéressant à y exporter pour contrebalancer le déficit sur le thé, la soie et les porcelaines.

  2. Dans un certain sens, il n’y a rien de nouveau sous le soleil, j’en suis d’accord.
    Mais la Chine n’exporte plus que du thé ou des porcelaines. Elle exporte massivement des capitaux…comme les anciens pays dits impérialistes.
    DG

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s