35 heures et compétitivité:mythes et réalités

A entendre les critiques acharnées dont elles font l’objet, on finirait presque par se demander si les  RTT ne constituent pas,  avec la loi du maximum  de 1793 et les 40 heures de 1936, la troisième « catastrophe » économique de l’histoire française moderne.

De façon contradictoire, on reproche aux 35 heures de faire  baisser les salaires, de détruire l’emploi et de dégrader nos parts de marché à l’exportation.

Les économistes sont beaucoup plus prudents.

Un article d’Alternatives Economiques (résumé ici) nous apprend que la réduction du temps de travail n’a pas provoqué d’élévation du coût du travail.

En effet, les allègements de charges sociales, les progrès de productivité et la meilleure utilisation des équipements dans le cadre de l’annualisation du temps de travail ont évité la dérive des coûts de production.

En revanche, les centaines de milliers de postes de travail qui ont été crées ou sauvés ont été « l’ennemi de la fiche de paye » puisque les entreprises ont privilégié les emplois les moins rémunérés.

Christophe Blot et Marion Cochard (OFCE) n’observent pas de dégradation de la compétitivité-prix du fait des 35 heures: « Loin des idées généralement véhiculées sur cette période (1998-2002), l’évolution de la compétitivité a été bien plus favorable en France que chez la plupart de ses voisins européens, grâce à une évolution salariale mesurée et d’importants gains de productivité dans l’industrie, secteur qui est le principal contributeur aux soldes commerciaux mondiaux » (L’économie française 2011, OFCE). Par contre, les choses se gâtent après 2003. Entre 2003 et 2007, l’Allemagne renforce sa position dans la zone euro au prix d’un recul du salaire moyen de 1,1% (en moyenne annuelle).

On gagnerait, me semble-t-il, à évaluer les 35 heures sous un angle plus sociétal.

Eu égard à toutes les personnes qui ont pu accéder aux joies d’un week-end entièrement consacré au repos, la persistante animosité de quelques uns laisse songeur.

DG

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s