Passe la crise à ton voisin?

Paul Krugman fait sa Cassandre.

Il prédit la répétition de crise la financière, mais cette fois au Sud, à l’issue d’un transfert des risques accumulés au Nord.

Voici son scénario :

  • Le Nord exporte ses bulles spéculatives: Au Nord, la croissance reste décevante et les capitaux internationaux affluent vers les pays émergents, ce qui provoque l’appréciation de leurs monnaies (on l’observe actuellement pour le real brésilien) et l’inversion du solde des balances courantes: au Nord les excédents, au Sud les déficits. Les  flux financiers Nord/Sud nourrissent la spéculation immobilière et financière dans les  pays émergents.
  • Le Sud importe la trappe à liquidités. Les autorités monétaires des pays émergents combattent le ralentissement d’activité (dû à l’appréciation de leur monnaie) en diminuant fortement les taux d’intérêt. Lorsque ceux-ci sont suffisamment bas, l’investissement ne réagit plus  aux variations du coût de l’argent (la préférence pour la liquidité devient absolue lorsque la monnaie a le même rendement que des titres à risque).

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s