La colonisation passe, les échanges restent

Depuis 1900, 174 pays ont obtenu leur indépendance vis-à-vis des anciennes métropoles coloniales. Dans quelle mesure ces bouleversements politiques ont-ils affecté les flux commerciaux bilatéraux ?

Un papier de Keith Head, Thierry Mayer et John Ries montre que les liaisons commerciales diminuent d’environ 60% au bout 30 ans puis se stabilisent. Ceci est le produit de deux phénomènes à horizon temporel différent : la rupture des arrangements commerciaux imposés aux colonies et l’érosion des réseaux d’affaires ainsi que des institutions communes.

Un résultat attire plus encore l’attention : 60 ans après l’indépendance, les anciennes colonies qui ont obtenu leur émancipation au terme d’un conflit militaire (25% des cas) ne commercent pas moins que les autres avec leur ancienne métropole.

Le graphique ci-dessus retrace cette curieuse convergence de l’intensité des échanges. On observe qu’en cas de séparation amicale, le commerce reste dix années durant supérieur à la période coloniale. En revanche, lorsque l’émancipation est arrachée par les armes, le commerce bilatéral a déjà subi une diminution de moitié, comme si la guerre d’indépendance avait actualisé l’essentiel du déclin à venir.

Par contre, au bout de 60 ans, la trace du conflit semble effacée. Et les auteurs de montrer que l’ensemble des ex colonies et métropoles continuent à échanger plus intensément  entre elles que vis-à-vis des pays tiers.

DG

K.Head, T. Mayer, J. Ries, « The erosion of colonial trade linkages after independence« , janvier 2010.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s