Classement IDH 2012: la France manque toujours d’éducation

IDH2013

La France occupe la 20ième place au classement mondial de l’indicateur de développement humain (IDH), ce qui la situe dans la moyenne supérieure des pays à développement très élevé.

L’IDH est un indicateur qui propose une vision plurielle des facteurs nécessaires à l’autonomie individuelle:  l’espérance de vie, le revenu par habitant et le niveau éducatif.

Cet indicateur synthétique rend justice à la « qualité de vie » française:

  • Notre pays figure au 8ième rang en termes d’espérance de vie à la naissance (81,7 ans).
  • Grâce aux services de santé et d’éducation, la France distance 9 pays en termes d’IDH, alors que ces derniers sont plus avancés au plan économique (Royaume-Uni, Finlande, Luxembourg, Lichtenstein, Brunei, Qatar, Koweit, Emirats Arabes, Andorre).
  •  Seuls 4 pays parviennent à distancer la France en compensant leur moindre développement éducatif ou sanitaire par une plus forte production de revenus (Belgique, Autriche, Hong-Kong, Singapour).
  • Au total, le classement IDH fait gagner 4 places à la France, par rapport au classement en termes de revenu.

Tout ceci est très positif,  mais d’autres pays industrialisés font beaucoup mieux, comme l’Allemagne, qui gagne 10 places, ou bien encore l’Australie et l’Irlande, qui remontent respectivement de 15 et 19 places.

De plus, 5 pays, bien que moins prospères que la France,  affichent un meilleur IDH: la Nouvelle Zélande, l’Irlande, la Corée du Sud, l’Islande et Israël.

hdi1

Pour améliorer la situation, le PNUD suggère une piste: l’éducation.

Et c’est vrai que depuis 1980, la composante éducation de l’IDH est celle qui a le plus progressé (cf graphique ci-dessus), ce qui se traduit par une élévation très significative de la durée des études.

Pourtant,  notre pays est encore en retrait, comparativement à l’Allemagne ou aux pays nordiques.

L’avance allemande se traduit par une durée moyenne de scolarisation (mean years of schooling) plus forte, chez les adultes de plus de 25 ans (+ 1,6 années).

germanHDI

Le graphique ci-dessus montre que les efforts allemands en termes éducatifs ont été plus soutenus et plus constants qu’en France, au point de rattraper le trend de l’espérance de vie dans ce pays, ce qui n’a pas été le cas chez nous.

Bien sur, on peut se consoler en notant que la durée attendue de scolarisation pour les enfants d’âge scolaire (expected  years of schooling) est identique dans les deux pays.

Pour rattraper l’Allemagne, suffira-t-il d’attendre le renouvellement des générations?

Pas sur. En effet,  l’effort budgétaire de la France en faveur de l’éducation (5,1% du PIB) reste inférieur à la moyenne des pays à IDH très élevé (5,9%), et l’écart s’est creusé au cours des dix dernières années.

ihdi

Qui plus est, les inégalités scolaires sont vives en France, de sorte que l’IDH corrigé des inégalités  diminue beaucoup plus qu’en Allemagne (cf tableau ci-dessus) .

La France a fait bien des progrès, mais elle a encore du pain sur la planche pour avancer sur la voie de la démocratisation scolaire et d’un développement plus réel.

About these ads

5 réflexions sur “Classement IDH 2012: la France manque toujours d’éducation

  1. loss due to inequality of education : c’est quoi « éducation » ? Le « capital culturel » des eleves ?

    Sinon, évaluer l’éducation en nombre d’années d’études….ça ne dit pas grand chose. En france, les stats sont gonflées par l’étirement de la scolarité « garage ». Du coup, mécaniquement, on a une « amélioration ».

    1. Il s’agit d’une évaluation « quantitative » en termes d’années d’études et de leur répartition au sein de la population. Dans l’IDH ou l’IHDI n’y a pas de prise en compte de la qualité de l’éducation. Pour s’en faire une idée, il faut aller dans le détail des statistiques du rapport. Dans le tableau 8 (page 182) on constate que le ressenti des citoyens sur la qualité de l’éducation est assez mauvais en France et que les résultats scolaires sont plutôt moyens.
      La donnée sur le décrochage scolaire est manquante pour la France.

  2. « Seuls 4 pays parviennent à distancer la France  » … que » des patelins pratiquant le « paradis fiscal » … cela laisse rêveur !
    Je m’étonne également que l’Allemagne soit mieux coté en terme de « temps passé » à l’école parce qu’avec tout ce qui est dit sur l’apprentissage on aurait pu croire le contraire… sauf à faire de l’alternance,et alors là, cela prendrait plus de temps … d’où le détournement de la réflexion de Maître Shin …
    De même, avec tous les étrangers embauchés par ce pays pour les « basses besognes » (je pense aux roumains,polonais et autres bulgares …), je serai curieuses de connaître leur niveau d’étude.
    …mais j’ai mauvais esprit.

  3. A propos de l’Allemagne, les budgets publics consacrés à l’éducation sont plus modestes qu’en France. Ce qui me surprend aussi. Pour la qualification de la main d’oeuvre, je ne connais pas l’impact de l’immigration, mais l’Allemagne part avec une longueur d’avance, ce qui se lit dans la plus forte proportion de personnes en université.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s