Reflux de l’émigration mexicaine vers les Etats-Unis

Migrations

Depuis 40 ans, l’émigration mexicaine vers les Etats-Unis n’a cessé de s’amplifier. Nulle part dans le monde, il n’existe un pays dont autant de ressortissants (10%) vivent hors du pays natal.

Seules les migrations irlandaises et allemandes vers le Nouveau Monde sont d’ampleur comparable.

Un intéressant papier de Jeffrey Passel, D’Vera Cohn et Ana Gonzalez-Barrera nous apprend que ce phénomène a peut-être atteint son maximum. Initié dès 2005, l’effondrement des flux sortants s’est accéléré depuis 2007.

Avec la crise économique aux Etats-Unis, le durcissement des contrôles à la frontière, l’émigration mexicaine vers l’eldorado US est en train de refluer. Par delà les aléas de la conjoncture, le déclin de la fécondité mexicaine (2,4 enfants par femme contre 7,3 en 1960) devrait  jouer structurellement en défaveur de l’émigration.

About these ads

2 réflexions sur “Reflux de l’émigration mexicaine vers les Etats-Unis

  1. Le Mexique n’étant pas mieux lotis que les États-Unis pour l’économie, que ce passe-t-il au final? Les mexicains vont-ils autre part ou décident-ils de rester au Mexique et tenter leur chance?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s